Contact

Amos, Québec Canada​

Tel: 1 819 218-0261​

zb@indigo.coach

© 2020 Indigo Coaching. Propulsé par

TDAH adulte. TDAH sans médication. Coach TDAH. TDAH au naturel. Solutions naturelles pour le TDAH. Gérer le TDAH naturellement.TDAH test. Alimentation et TDAH. Suppléments et TDAH. TDAH et fonctionnement du cerveau. TDAH alternatives au médicaments. Concentration. Apprentissage. Mémoire. TDAH au travail. Difficultés de comportement.

Transformer l'hyperactivité en force...

Mis à jour : 17 juin 2018


Est-ce que tu t’es déjà arrêté pour constater à quel point la rapidité avec laquelle tu parviens à faire les choses est une force ?

Il est vrai que, plus souvent qu’autrement, on se fait reprocher de trop bouger, de parler vite, de gigoter et d’envahir l’espace des autres. Ça, c’est le côté obscur de l’hyperactivité.


Le hic, c’est que même en essayant, c’est quasi impossible. Mais est-ce que c’est vraiment le cas ? J’en étais certainement convaincue parce que du moment où mon corps devenait un train à haute vitesse, il s’arrêtait une fois épuisé, pas avant. Souvent, je me tapais littéralement sur les tellement l’incapacité à m’arrêter était grande.


Du moment où j’ai commencé à pratiquer la méditation, quelque chose a changé. D’abord, physiquement il était possible d’arrêter la machine, même si c’était pour une brève période de temps. C’est alors que ma perception de l’hyperactivité a changé et est sans aucun doute devenue un atout qui peut s’avérer d’une grande utilité.


Voilà une première façon qui permet de canaliser cette énergie et l’utiliser au besoin.


Être attentif à l’impact des aliments


Manger est primordial, mais pas tout ce qu’on ingère amène des bienfaits à l’organisme. Dans ma conférence L’importance des nutriments pour un cerveau performant je mentionne à quel point ce qui se passe dans l’intestin affecte l’humeur, l’attention et…l’hyperactivité.


Le lien entre le système digestif et le cerveau est très étroit. Ce qui se passe dans le premier a un impact sur le second. Un simple dérèglement intestinal causé par le gluten aura pour effet d’augmenter l’hyperactivité.


La différence entre mon hyperactivité physique avant et après l’alimentation sans gluten est considérable.


Est-ce que je savais que j’étais intolérante avant de l’enlever ? NON


Est-ce que j’ai fait des tests pour le savoir ? NON


J’ai tout simplement testé mon corps qui est assez intelligent pour me donner les réponses. Et c’est en réintroduisant le gluten après 4 ou 6 semaines que la réponse fût très claire : non, le gluten et moi sommes incompatibles.


Autres choses à faire attention : sucre, colorants artificiels (particulièrement le noir et le rouge), les agents de conservation dans les aliments.


Respirer lentement et profondément


As-tu déjà remarqué s’il t’arriver de retenir ta respiration ? Ou est-ce qu’il t’arrive d’avoir l’impression d’oublier de respirer. Moi oui.


Il se peut aussi que ta respiration soit très courte et qu’est-ce qui se passe lorsque c’est le cas. Ton corps reçoit le message qu’il y a un danger. Pourquoi ? Parce que lorsque nous faisons face à une situation ou notre instinct de survie est sollicité, notre respiration s’accélère.


En apprenant à inspirer lentement et profondément, on envoie le message qu’on est en sécurité. C’est aussi un excellent moyen de faire diminuer le stress et l’anxiété.


Il existe plusieurs applications de respiration. Ma préférée est RespiRelax. Simple d’utilisation, elle permet de régler la vitesse selon que l’objectif est de s’énergiser ou de se calmer.


Alors comme je dis souvent à mes clients : respire. C’est à ça que servent les trous de nez. Ferme les yeux, inspire lentement et profondément. Empli tes poumons d’air en gonflant le ventre et en faisant bouger ton diaphragme. Expire lentement. Recommence.


Le yoga est fantastique pour apprendre à respirer car on le fait en pleine conscience. Simplement dit, c’est en amenant l’attention sur la respiration qu’il est possible prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur de notre corps.


Et crois-moi, pour les hyperactifs, c’est excellent pour apprendre à se distancer de l’hyperactivité. Plus tu mettras en pratique cette habitude, plus tu seras en mesure de décider quand et comment tu utilises ton énergie débordante pour qu’elle devienne une force.


Intuitivement vôtre et authentiquement moi !


Zarina


13 vues