Contact

Amos, Québec Canada​

Tel: 1 819 218-0261​

zb@indigo.coach

© 2020 Indigo Coaching. Propulsé par

TDAH adulte. TDAH sans médication. Coach TDAH. TDAH au naturel. Solutions naturelles pour le TDAH. Gérer le TDAH naturellement.TDAH test. Alimentation et TDAH. Suppléments et TDAH. TDAH et fonctionnement du cerveau. TDAH alternatives au médicaments. Concentration. Apprentissage. Mémoire. TDAH au travail. Difficultés de comportement.

Quand l’anxiété parle…


Il est facile de s’étourdir avec des occupations, des projets et des engagements.


Qu’ils soient personnels, professionnels ou touchant tout autre sphère de la vie, ces éléments parfois futiles sont en réalité un tourbillon qui empêche de voir que quelque chose ne va pas ou d’engourdir une forme de mal-être.


Alors que je travaille la 2eédition de mon e-book dans lequel je partage entre-autre, une des expériences de vie où j’ai vécu beaucoup d’anxiété, et que je constate sur les médias sociaux que l’anxiété touche beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants avec un défi d’attention, j’ai envie de partager ma perception de ce qu’on pourrait appeler un venin, mais qui en est tout autrement.


Le corps, véhicule de l’âme


Quand je regarde tout ce que l’épuisement professionnel a eu de positif dans ma vie, des choses que je ne comprenais pas il y a 10 ans sont plus claires aujourd’hui.

Au-delà du fait que je ne voyais pas comment, à ce moment-là, je me sortirais de ce tunnel sombre et que le seul fait d’embarquer dans l’auto pour aller faire quelques courses me prenais 3 jours à planifier, je comprends que c’était tout simplement mon âme qui tentait d’entrer en communication avec moi.


Dès que je savais qu’il fallait que je sorte de la maison, l’anxiété se pointait.


J’avais peur de ce que les gens allaient penser en voyant que je ne travaillais pas au beau milieu de l’été.


Je préparais un itinéraire afin que tout se fasse rapidement question de ne rencontrer personne qui me connaissait parce que je ne voulais pas me faire poser de questions.


L’idée de passer, même en voiture, devant le bureau, me donnait littéralement mal au cœur.


Aujourd’hui, je sais qu’à ce moment-là, la coquille dans laquelle la vraie moi se cachait sans que je le sache, était en train de craquer.


Aujourd’hui, je sais que mon âme criait fort pour que je l’entende à travers les questions existentielles que je me suis posée à cet époque et tout ce qui a suivi.


L’anxiété a été pour moi un signe pour me faire comprendre que je n’étais pas alignée avec mes valeurs, mes passions et ma mission.


L’anxiété est revenue frapper à la porte quelque fois pour me faire comprendre que je m’étais trompée de direction.


L’anxiété a été inconfortable, chiante, lourde et en même temps, elle a été une importante messagère, un signal d’alarme.


S’arrêter question d’aller voir à l’intérieur et trouver la source du mal-être


Les causes de l’anxiété peuvent être multiples. Elle peut se manifester par période ou être présente tout le temps. Quand on la sent, il est important de s’arrêter car autrement, il est bien difficile de prendre conscience de ce qui se passe.


Et arrêter pour une personne qui a un défi d’attention, ce n’est pas toujours évident, pourtant c’est essentiel pour savoir si :


Quand vous vous sentez anxieux, est-ce que c’est parce que vous essayez de faire plaisir à quelqu’un alors que vous n’en avez pas envie ?


Quand vous êtes anxieux, tentez-vous de plaire en disant par peur de décevoir alors que votre voix dit non ?


Quand vous êtes anxieux, allez-vous à l’encontre de vos valeurs ?


Quand vous êtes anxieux, êtes-vous en train de faire quelque chose qui va à l’encontre de ce que vous êtes ou êtes-vous dans une situation dans laquelle vous ne devriez pas vous trouver ?


Est-ce que le désir d’être parfait l’emporte sur celui d’être vrai ?


Personnellement, chaque fois que la réponse à ces questions a été oui, il y a eu une sorte d’inconfort, de souffrance intérieure.


M’arrêter pour en prendre conscience et comprendre le sens a permis à l’anxiété et ces émotions associées – incertitudes, anticipations, inquiétudes, peurs face à l’inconnu - de trouver un exutoire.


Intuitivement vôtre et authentiquement moi !


Zarina


P.S. : Si l’anxiété vous parle, mais surtout, si votre enfant anticipe le début de l’année scolaire, le guide 5 clés pour diminuer l’inquiétude avant la rentrée fournit des solutions pour rendre cette période moins stressante. Demandez votre exemplaire ici.