Contact

Amos, Québec Canada​

Tel: 1 819 218-0261​

zb@indigo.coach

© 2020 Indigo Coaching. Propulsé par

TDAH adulte. TDAH sans médication. Coach TDAH. TDAH au naturel. Solutions naturelles pour le TDAH. Gérer le TDAH naturellement.TDAH test. Alimentation et TDAH. Suppléments et TDAH. TDAH et fonctionnement du cerveau. TDAH alternatives au médicaments. Concentration. Apprentissage. Mémoire. TDAH au travail. Difficultés de comportement.

Le doute et comment lui fermer la porte



Il nous arrive à tous de douter de quelque chose, d’une personne, de nous-mêmes, d’une situation mais lorsqu’on y réfléchit sérieusement, le doute a-t-il vraiment sa place ? Comment réussit-il à s’immiscer dans nos cœurs ? Est-il possible de lui fermer la porte ? Pourquoi, pour certains, prend-il toute la place ?


Le doute peut facilement être associé au manque de confiance en soi. Sentiment bien réel chez les personnes avec un défi d’attention, puisque certitude et assurance ont été envahies par les nombreuses occasions où très jeunes, le doute a été semé, a trouvé un terrain fertile et a poussé comme la mauvaise herbe.


Le doute empoisonne et contamine tranquillement avec des pensées, des croyances et des émotions négatives qui prennent de plus en plus de place.


Comme vous, j’ai eu ma part de doute et il m’arrive encore de tomber dans le piège. Pourtant, cultiver le doute est loin d’être un passage obligé. Car ce n’est pas ce que le doute a comme impact sur nous qui est important, mais ce que nous faisons avec le doute.


Il y a deux avenues. Vous pouvez le laisser prendre toute la place ou vous pouvez prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur de vous pour ensuite lui montrer la porte de sortie. L’éviter ou lui faire face.


L’idée n’est pas de faire semblant qu’il est présent. Bien au contraire. Si vous prenez le temps de vous arrêter pour identifier ce qui est là, vous serez en mesure de faire un peu de désherbage afin de cultiver la confiance en soi avec assurance et certitude.


Ce que j’ai constaté c’est qu’à chaque fois que le doute s’installe, ma Foi a diminué d’intensité. En s’affaiblissant, cette croyance profonde et bien ancrée dans mon cœur a permis au doute de passer la porte.


Si le doute prend déjà beaucoup de place c’est-à-dire si vous doutez de tout, tout le temps, j’ai une question pour vous. En quoi croyez-vous ?


Si le doute se faufile lorsque votre croyance profonde perd de sa brillance, voici un exercice simple qui vous aidera à faire sortir l’intrus et à refermer la porte derrière lui.


1. Prenez le temps d’observer les pensées, les émotions et les croyances négatives qui se manifestent. Une fois que vous en avez fait l’inventaire, demandez-vous si elles ont leur raison d’être ?


2. Qu’est-ce qui vous donne la certitude que le doute est réel ?


3. Quel élément déclencheur a permis au doute d’apparaître (souvent, c’est une peur) ?

L’étape suivante devient plus facile avec la pratique, mais prenez chaque pensée, émotion et croyance négatives puis laissez-les aller. Votre égo résistera, mais ne le laissez pas gagner. Vous pouvez visualiser chaque élément dans un ballon qui prend son envol au moment où vous lâchez la ficelle.


Inspirez profondément à plusieurs reprises et amenez votre attention sur ce se passe à l’intérieur de vous. S’il y a encore des perturbations, continuez de laisser aller toutes pensées, émotions, croyances négatives qui ne vous sont plus utiles.


Voyez votre croyance profonde (votre Foi) reprendre de la vigueur, de l’intensité, de la brillance.


Observez les changements dans votre énergie, sentez-vous la confiance, la certitude et la légèreté s’installer ? Permettez-leur de prendre toute la place.


Lorsque le doute est parti, vous pouvez fermer la porte.