5 leçons de vie tirées de mon "burnout"

Mis à jour : 14 juil. 2018


Après avoir été en arrêt de travail pendant 11 mois et un autre 22 mois pour retrouver complètement le niveau d’énergie qui m’habitait avant, je me suis la promesse que plus jamais le travail me coûterait la santé. Encore aujourd’hui, c’est non négociable.


Dans les lectures fascinantes que j’ai faites, le livre Repetition du Dr. Doris Eliana Cohen figure dans mon top 10.


Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains événements ou situations se répètent dans votre vie ?


Le livre du Dr. Cohen démontre que les répétitions se produisent afin de permettre une prise de conscience des patterns comportementaux qui se manifestent dans une situation ou un événement douloureux. Elles sont des opportunités d’y faire face, de faire des choix différents et de guérir ce qui fait souffrir.


Évidemment, pas question de vivre un épuisement professionnel plus d’une fois.


OH QUE N-O-N !


Parce qu’un événement qui se répète, ça veut aussi dire que la ou les leçons n’ont pas été apprises.


Alors quand j’ai eu assez d’énergie pour faire un retour sur ce qui s’était passé pour trouver ce que j’avais à apprendre, je l’ai fait.


Ces 33 mois de ma vie sont une vraie mine de diamants et ils demeurent encore un point de repère important auquel je me réfère.


LEÇON #1. Il est important d’établir ses limites. Encore faut-il les respecter

Si vous vivez avec un défi d’attention, vous savez à quel point il peut être difficile de respecter les limites des autres. Une partie de l’explication réside dans le fait que certaines limites doivent être renforcées ou qu’il n’y en a tout simplement pas.


Il est important d’en avoir et ce, dans toutes les sphères de la vie. Elles permettent de s’affirmer, de définir ce qui est toléré et ce qui ne l’est pas, de réduire le niveau d’anxiété et oui, d’éviter de se faire marcher sur les pieds.


C’est aussi écouter son corps lorsqu’il dit qu’il a besoin de se reposer…


LEÇON #2. Faire preuve d’indulgence envers soi

Le monde dans lequel on vit en est un de performance, de compétition. On en fait plus avec moins. Un employé quitte et celui qui reste hérite de sa charge de travail.


Mettre en pratique la leçon #1 et éviter de se taper sur la tête, de s’auto-flageller et de se prendre pour un super-héro, permet d’esquiver ou de se protéger d’une surtension d’énergie négative générée par la frustration, la colère, l’insatisfaction et le manque d’appréciation.


S’apprécier soi-même et se rappeler qu’on est des êtres humains, pas des faires humains.


LEÇON #3. La vie est une grande aventure dont la première règle d’or est de s’amuser

Quand on fait son entrée dans le monde adulte, avec tout ce que ça implique de responsabilités, on oublie vite que dans la vie, c’est aussi s’amuser, rire. Se prendre moins au sérieux et éprouver de la joie dans ce qu’on fait est un ingrédient essentiel au bonheur et à l’épanouissement.


Se sentir léger et ressentir vibrer son cœur au rythme de la joie éprouvée dans tout ce qu’on fait.


LEÇON #4. Chaque jour, s’accorder du temps pour soi

Dix minutes de relaxation ou de méditation. Trente minutes de marche dans la nature. Un bon bain chaud avec des chandelles. Un souper de fille. Une journée cocooning. Lire un bon roman. Se faire masser. Aller au spa. Faire une pause, respirer.


Se donner la permission de se mettre en priorité.


LEÇON #5. Le perfectionnisme, c’est toxique

Sur ma planche virtuelle, j’ai surfé le Net et est découvert cette définition très juste de la ou du perfectionniste : (Personne) qui est animé(e), obsédé(e) par un souci exagéré de la perfection en toute chose, notamment qui apporte un soin extrême, excessif dans la finition de son travail.


Sur une échelle de 1 à 10, mon score était de 12/10 au travail à l’époque j’ai fait un burn out.


La cure de désintox a duré plusieurs mois. Il y a eu des rechutes, mais plus maintenant.


En étant consciente du comportement qui me poussait à gosser et perdre un temps précieux sur des détails insignifiants, j’ai créé mon « code rouge » du perfectionnisme.


1. Stop. Est-ce que je cherche la perfection dans ce que je suis en train de faire ? Oui

2. Compte à rebours. Si dans 10 minutes, je gosses encore…

3. Arrête. Ce n’est pas parce que c’est pas parfait que c’est mal fait.


Le burn out a été riche en apprentissage, mais une leçon en particulier mérite plus que quelques lignes pour en parler. C’est ce que vous découvrirez dans le prochain billet.


Intuitivement vôtre et authentiquement moi !


Zarina



Contact

Amos, Québec Canada​

Tel: 1 819 218-0261​

zb@indigo.coach

© 2020 Indigo Coaching. Propulsé par

TDAH adulte. TDAH sans médication. Coach TDAH. TDAH au naturel. Solutions naturelles pour le TDAH. Gérer le TDAH naturellement.TDAH test. Alimentation et TDAH. Suppléments et TDAH. TDAH et fonctionnement du cerveau. TDAH alternatives au médicaments. Concentration. Apprentissage. Mémoire. TDAH au travail. Difficultés de comportement.