Éparpillement : 5 trucs pour l’adulte TDAH

Mis à jour : mars 9


Soyons honnête, la paperasse est de loin la moins intéressante des choses à laquelle accorder de l’attention pour l’adulte qui vit avec un TDAH et ce désintérêt ouvre la porte toute grande à l’éparpillement.


Faire quelque chose d'intéressant comme lire un livre, écouter un film, faire une recherche sur le web et se rendre compte plusiiiiieeeeeuuuuurrrrrs heures plus tard qu’on y est encore...Ça, c’est l’fun.


Se rendre compte que rien de ce qu’on avait prévu faire est coché sur la ou les nombreuses To-Do lists qu’on a créées, ce l’est beaucoup moins.


Le “high” sur lequel on était est pulvérisé par la culpabilité qui elle, est accompagné de cet éternel croyance que : la vie d’une TDAH, c’est le chaos.


En ton fort intérieur, tu rêves d’une vie simple et harmonieuse, mais il est interrompu par l'autocritique qui arrive avec son TGV de pensées négatives vers la destination Muraille Obcure sans même te demander si tu as envie de monter à bord.


Pourtant, tu sais que ça mène tout droit dans la muraille parce que tu l’as percuté de plein fouet plusieurs fois déjà...ou peut-être l’as-tu oublié ?


L’éparpillement, c’est une tempête...de papier. Chose pour laquelle le niveau d’intérêt ne ferait pas trembler la terre d’excitation et qui mène à l’embourbement.


Et comme si ce n’était pas assez, cette difficulté en implique d’autres : la procrastination, le manque d’organisation, la difficulté à amorcer une tâche et la compléter; sans oublier la pile qui finit par avoir deux pieds de haut ou s’être multipliée à ton insu, bousillant le peu d’enthousiasme que tu peux avoir à l’idée de l’éliminer.


L’inscription aux relevés et aux factures électroniques est salutaire, mais encore faut-il avoir un système en place pour ne pas oublier de les payer.


Oh c’est vrai, il y a les prélèvements automatiques !!! Mais encore faut-il s’assurer qu’ils ne tombent pas dans l’oubli et occasionnent des frais.


Je suis presque parvenu à dompter la bête, mais je dois faire preuve d’une grande vigilance pour éviter de glisser vers ces anciennes, pas si efficaces façons de faire.


Alors comment passer de : faire des piles de papiers à les classer au fur et à mesure ?


Il en existe plusieurs et honnêtement, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Tu auras besoin d’une bonne dose de patience, d’indulgence envers toi-même pour les fois où la pile réapparaîtra et de la persévérance.


Donc pas question d’abandonner parce que tu n’y es pas arrivé les 100 premières fois LOL.


5. Savoir pourquoi tu le fait


Sérieux, ça a fait une énorme différence pour moi. J’étais tanné de chercher les papiers importants parce que je ne savais pas où ils avaient aboutis.


Encore plus important, je voulais éviter les moments de panique en situation d’urgence genre, je meurs et mon chum ne sais pas où trouver les polices d’assurances, testaments et autres ou n’arrive pas à s’y retrouver parce que c’est pêle-mêle.


Comprendre le pourquoi des choses est HYPER important pour les personnes qui vivent avec un défi d’attention. Parce qu’au final, le déficit est véritablement au niveau de l’intérêt.


Et quand on trouve le sens, le niveau d’intérêt augmente. Alors je t’invite à prendre le temps de réfléchir et de répondre à la questions suivante :

Qu’est-ce que tu as à gagner à mettre de l’ordre et garder tes papiers en ordre ?


4. Demander l’aide de quelqu’un qui a la force de notre faiblesse


Tout le monde a des forces et des faiblesses, sauf que celles liées au TDAH tombent souvent dans la catégorie de : non, c’est peut-être pas compliqué pour la personne avec un cerveau atypique, mais ce l’est pour nous...et on a pas à se sentir mal ou inférieur à cause de ça.


Le classement c’est loin d’être une force chez moi. Alors oui, j’ai demandé à quelqu’un de m’aider à trouver un système qui fonctionne pour moi. La couleur fait partie de ce système et sois assurée que si j’ai à faire du classement avec des fiches beige, ÇA NE FONCTIONNE PAS !


Demander de l’aide ne vient pas naturellement quand on a un TDAH. On est né en disant : Je suis capable toute seule.


Qui, dans ton entourage te connait bien, ne te juge pas et est bonne pour faire le tri et classer ce qui est important ?


Quel est son système et comment peux-tu l’adapter pour que ça fonctionne pour toi ?


3. Décortiquer en petites bouchées et regrouper


La personne que tu trouveras au truc #4 pourrait facilement t’aider avec cette étape-ci. L’idée est de déterminer les différentes choses qu’il y a à faire comme acheter ce dont tu as besoin si tu ne l’as pas déjà.


Ensuite, tu détermines ce qu’il y a à faire en partant de la plus à la moins importante, tu réserves du temps (pas obligé d’être des heures durant), tu choisis le moment où tu veux avoir terminé le tout et tu t’assures d’informer la personne qui t’aide de ta progression dans le processus.


Pourquoi ?


Parce que c’est un antidote puissant à la procrastination et un carburant efficace pour la motivation !


2. Arrêter de faire des piles


Une fois que le système est en place, l’idée est d’utiliser un PETIT pigeonnier. Un, pas 3 ou 4. Au fur et à mesure que le courrier entre, les papiers à classer et les comptes à payer y sont déposés.


Puis, à la fin de la semaine ou le samedi matin en prenant ton café, les papiers qui s’y trouvent sont classés dans leur filière respective. Idem avec les comptes une fois qu’ils ont été payés.


Quand l’habitude est bien ancrée, tu peux reprendre le processus et l’appliquer ailleurs.


Il arrive souvent que j’imprime des documents comme des e-book avec des exercices dedans parce que j’aime écrire.


Ou encore je fais une recherche sur Internet que j’imprime parce que je surligne des éléments ou de l’information que je veux partager éventuellement dans un article de blogue ou un FB Live.


J’utilise alors des cartables pour m’assurer que tout est au même endroit (regrouper).


1. Utilise le body-double


Si tu vois dans les premiers temps que tu parviens difficilement à te mettre à la tâche, fait le avec quelqu’un. Le tri et le classement peut aussi être fait en écoutant la télé.


Je ne te cacherai pas que de remettre de l’ordre dans quelque chose qui n’en a pas depuis longtemps peut s’avérer décourageant. D’où l’importance d’utiliser l’étape 3.


Quand j’ai fait le ménage de la paperasse à la fin de l’année dernière, la réponse à l’étape 5 était simple : je voulais commencer l’année avec des papiers bien ordonnés.


J’avais acheté des chemises de classement (gris pour mon chum et bleu pour moi), des Post-it faites spécifiquement pour ces dernières et une boîte en plastique style classeur pour qu’elle soit facilement accessible en attendant de trouver un meuble à mon goût.


Et chaque semaine et max aux deux semaines, je prends le temps de classer les papiers et ça ne prends pas plus de 10-15 minutes.


Et je suis fière de moi…


Et mes papiers sont en ordre…


Et je sais où trouver les plus importants…


Et ça fait du bien de savoir que ce n’est plus bordélique...


Intuitivement vôtre et Authentiquement moi

Zarina

10 vues
Contact

Amos, Québec Canada​

Tel: 1 819 218-0261​

zb@indigo.coach

© 2020 Indigo Coaching. Propulsé par

TDAH adulte. TDAH sans médication. Coach TDAH. TDAH au naturel. Solutions naturelles pour le TDAH. Gérer le TDAH naturellement.TDAH test. Alimentation et TDAH. Suppléments et TDAH. TDAH et fonctionnement du cerveau. TDAH alternatives au médicaments. Concentration. Apprentissage. Mémoire. TDAH au travail. Difficultés de comportement.